Le succès de Facebook fait visiblement tourner les têtes: après un investissement de Microsoft dans Facebook de 240 million de dollars pour seulement 1,6% de son capital, Google répond avec OpenSocial, un nouveau standard ouvert qui offre la possibilité de créer des applications personnalisables tournant sur plusieurs plateformes sociales différentes.